Présentations

Bonjour

Rachel Gamache, c’est moi – et parfois c’est ben du trouble! Poète du dimanche et parfois des autres jours. Je mets ici un pied, et bientôt le second, dans l’univers chéri de la poésie. J’en lis, sur tous les supports, j’en écris de la bonne et de la pouiche et je furète, ici et là, à quelques événements qui pourraient vous intéresser. Ou pas.

C’est sans prétention que je publie ces quelques brèves.

J’ai étudié en littérature, j’ai encore beaucoup de dettes, surtout envers moi-même, car j’ai finalement compris : inutile d’avoir des diplômes pour apprécier la poésie. Je suis quand même retourner à l’université dernièrement, en études autochtones, parce que j’aime ça, étudier.

Je souhaite profiter de cette tribune pour parler davantage de la poésie des femmes que de toute autre. De l’effet que leur poésie me fait. Je ferai de mon mieux pour m’ouvrir à un maximum de nuances. Vous pouvez me faire des suggestions si ça vous tente.

Autrefois, j’écrivais pour Bangbang, sorte de média alternatif, rémora du journal VOIR et j’aimais beaucoup ça. Une poète m’avait dit – je pense que c’est Rose Eliceiry – après avoir lu mon compte rendu que j’avais mieux compris son recueil qu’elle même.

C’était vraiment un beau compliment.

C’est ce que je souhaite faire quand je lis. Mieux comprendre l’oeuvre que l’auteurice luielle-même (je suis nulle pour l’écriture non-genrée).

Bienvenue dans la grande chaussure de ma cosmologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *